Accueil > Secondaire > Vie pédagogique > Normes de promotion

Normes de promotion

1er cycle (1re et 2e secondaire) et 2e cycle (3e secondaire)
La promotion des élèves est annuelle.

À la fin de chaque année, nous effectuerons une analyse des résultats et les élèves qui seront en échec dans une discipline de base ou dans une discipline sanctionnée par le ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport, devront obligatoirement s’inscrire à des cours d’été et subir une nouvelle évaluation, s’ils veulent revenir au Collège.

À la fin de chacune des années du secondaire, un résultat disciplinaire est prévu pour chacune des disciplines. L’élève devra avoir réussi les disciplines de base (français, anglais, mathématique) et maîtriser les compétences des différents programmes disciplinaires. Dans tous les cas, le résultat disciplinaire nécessaire à titre de note de passage est fixé à 60 %.

En cas d’échec dans une des matières de base exigées pour la promotion, l’élève devra obligatoirement s’inscrire à des cours d’été et subir une nouvelle évaluation. Lorsque l’élève réussit son cours d’été, le résultat final est corrigé à 60 % et une mention apparaît au dossier de l’élève.

Règles de sanction des études du MELS - 2e et 3e années du 2e cycle (4e et 5e secondaire)

Pour obtenir le diplôme d’études secondaires, l’élève doit avoir accumulé 54 unités de la 2e année ou de la 3e année du 2e cycle.

Parmi les 54 unités requises, les unités suivantes sont obligatoires :

  • 6 en français (5e secondaire) ;
  • 4 en histoire (4e secondaire) ;
  • 4 en anglais (5e secondaire) ;
  • 4 ou 6 en science (4e secondaire) ;
  • 6 en mathématique (4e secondaire).

Des conditions particulières d’admission à des programmes d’études de niveau collégial peuvent s’ajouter aux conditions générales énoncées ci-haut.

En 2e et 3e années du 2e cycle, il y a possibilité de reprise des évaluations dans toutes les matières, sauf en E.C.R., arts plastiques, projet intégrateur et éducation physique. Dans tous les cas, la note de l’épreuve de reprise remplace la note de l’examen de juin, si elle lui est supérieure. Pour les examens gérés par le Ministère, la note de l’épreuve de reprise est la nouvelle note inscrite au dossier de l’élève.